Bienvenue chez CENTURY 21 Agence des Halles, Agence immobilière SETE 34200

Un salon minimaliste en 4 étapes

Publiée le 23/12/2019

Le salon minimaliste dit non à la surcharge et aux associations hasardeuses. Sobres par nature, les couleurs comme les matériaux employés s'imposent une forme de neutralité. Seules quelques pièces au design étudié viennent ponctuer cette pièce à vivre qui puise son inspiration au Japon.  

1/4Adopter du mobilier épuré
 
 

L'idée première du salon minimaliste est d'aller à l'essentiel. Mieux ne vaut-il pas surcharger l'espace en accumulant des pièces jugées trop imposantes. Au grand canapé d'angle accompagné d'un fauteuil, on préfère un canapé minimaliste associé à des assises au design étudié. Même démarche pour la table basse, le salon minimaliste fait le choix d'une seule table épurée plutôt que des tables gigognes ou trop massives qui casseraient la linéarité de l'ensemble. En pratique, on mise sur une table basse aérienne autour de laquelle on dispose canapé et autres fauteuils pour faciliter la circulation au sens propre comme au figuré. Ici, on concède des notes colorées pour donner du volume visuellement plutôt que physiquement. 

2/4Miser sur des couleurs neutres
 
 

Si l'on adopte un mobilier discret pour habiller le salon minimaliste, il est alors évident de miser sur des couleurs toutes aussi discrètes pour ponctuer l'ensemble. En déco, la discrétion se traduit par un seul mot : neutralité. Ainsi, le noir, le blanc, le gris, l'écru, le beige, le taupe, sont définitivement les bienvenus. En plus de s'inscrire pleinement dans le style minimaliste, ces nuances chic et intemporelles subliment et soulignent les volumes à merveille. La palette chromatique du blanc ici déployée n'a pour objectif que de magnifier les briques et les poutres apparentes. Seules quelques touches dorées viennent altérer la quiétude qui se dégage de ce salon inspirant. 

3/4Jouer avec des pièces iconiques
 
 

Si la sphère design ne pouvait se vanter que d’une seule chose ce serait évidemment celle-ci. Son répertoire infini de pièces intemporelles signées Charles et Ray Eames, Charlotte Perriand ou Le Corbusier pour ne citer qu’eux. Des luminaires iconiques, des fauteuils qui ont marqué l’histoire ou encore des tables à l’allure inoxydable, autant de pièces qui n'ont que leur renommée pour point commun. Pour tout salon minimaliste au design étudié, l'acquisition d’une telle pièce est alors essentiel. Mais design rime souvent avec onéreux alors si votre bourse ne vous le permet pas, optez pour une lampe audacieuse pour twister l'ensemble épuré, accrochez un tableau coloré pour réveiller les murs ou misez sur des tables au minimalisme redoutable pour ennoblir l'atmosphère. 

4/4Opter pour les bons matériaux
 
 

Du parquet au sol, du béton ciré dans l'alcôve, du métal sur la lampe ou la table d’appoint, du bois sur la banquette et de laine sur les tapis : le salon minimaliste se dote d'une maîtrise de l'association définitivement infaillible. Il se joue des idées préconçues car ici, seule la bonne combinaison compte. En pratique, on mise sur des matériaux sobres mais raffinés qui par leur seule présence habillent l'espace. Le salon contemporain n'a donc aucune limite si ce n'est celle du bon goût. En effet, l'accumulation de plastique, de cuivre et de verre est plutôt à proscrire au risque d'imiter l'atmosphère d'une station spatiale. Le principal étant d'utiliser des matières agréables afin de passer des moments au salon qui le sont tout autant. 

Notre actualité